Vous êtes ici

Les Rencontres

Faut-il croire au génie des lieux ?

Le château de Brangues où résida pendant près de trente ans Paul Claudel et où il repose, est depuis plus de quarante ans un lieu de création et de rencontres culturelles unique en son genre.
C’est là que furent créées en première mondiale deux œuvres de Paul Claudel : en 1972, la quatrième journée du Soulier de satinSous le vent des îles Baléares par Jean-Louis Barrault et en 1978, la première version de La Ville par Anne Delbée.

A partir de 2005, Christian Schiaretti, directeur du TNP, ouvre un vaste chantier sur la poésie dramatique et le Théâtre d’art, en proposant avec des comédiens de la troupe du TNP et des élèves de l’ENSATT, des lectures et des mises en espace souvent en avant première de spectacles qui seront présentés par la suite soit au TNP soit au Festival d’Avignon.

A partir 2012, l’association des rencontres de Brangues se réorganise afin de s’ouvrir sur son territoire et de répondre à la demande des collectivités locales en accueillant les Tréteaux de France dirigés par Robin Renucci.