Vous êtes ici

Une brève histoire des Rencontres

► Histoire des Rencontres

Une idée juste porte en elle-même une force intérieure qui finit par l’obliger pour ainsi dire à se réaliser en dépit de tous les obstacles. - Paul Claudel 

En 1972 naissent les premières Rencontres de Brangues sur le thème des « Sociétés Paul Claudel dans le monde ». La présence de Léopold Sedar Senghor, président de la République du Sénégal, contribue à leur retentissement international.

À partir de 1974, l’Association des Amis du château de Brangues prend en charge l’organisation annuelle des Rencontres. À Jean-Louis Barrault, son premier président (1974-1976), succèdent le professeur Jean-Hervé Donnard, président de l’Université de Grenoble 3 (1976-1995) puis Maître Jean Balestas, bâtonnier honoraire du Barreau de Grenoble.

En 2000, la famille de Paul Claudel délègue à l’Association pour un Centre culturel de rencontres à Brangues présidée par Christian Schiaretti, directeur du Théâtre National Populaire de Villeurbanne, le soin d’organiser les Rencontres dans la perspective de la création d’un centre culturel dédié au théâtre. De 2005 à 2011, sept «Rencontres» centrées sur la poésie dramatique et le théâtre poétique sont organisées. Des créateurs et des interprètes de tous horizons s’expriment sur leurs pratiques. Lectures et mises en espace de textes illustrent, en divers lieux du château et du parc, la fécondité de la tradition du théâtre poétique.

À partir de 2012, le projet de Centre culturel n’ayant pas abouti, l'association des Rencontres de Brangues (présidée par Marie-Victoire Nantet-Claudel) se réorganise afin de s’ouvrir sur le territoire et de répondre à la demande des collectivités territoriales en accueillant les Tréteaux de France dirigés par Robin Renucci tout en continuant un partenariat avec le TNP de Villeurbanne (dirigé  par Christian Schiaretti).

 

 

Téléchargements